Menu
Demandez un devisEn ligne

Obtenir un rendez-vous en ligne

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > LA TOXINE BOTULIQUE, UNE INJECTION SANS RISQUE ?

LA TOXINE BOTULIQUE, UNE INJECTION SANS RISQUE ?

Le 19 juin 2017
LA TOXINE BOTULIQUE, UNE INJECTION SANS RISQUE ?

Saviez-vous que la première autorisation de mise sur le marché de la toxine a été obtenue pour le strabisme ? 

Cap sur l’explication apportée par le Docteur Christophe Desouches, chirurgien esthétique à Marseille.


C’est le Dr Alan Scott qui, en 1978, a utilisé la première fois en clinique la toxine botulique pour soigner le strabisme. Par la suite, le Dr Scott a étendu son utilisation au nystagmus, au spasme hémifacial, à la rétraction palpébrale, au torticolis et à la spasticité des jambes. 


L’utilisation de la toxine botulique s’est ensuite étendue à d’autres pathologies ophtalmologiques (blépharospasme, oscillopsie, tarsorraphie médiale, hypersécrétaion lacrymale), à de nombreuses dystonies focales (torticolis spasmodique, crampe de l’écrivain, dystonie oromandibulaire, dystonie laryngée), aux spasticités (après accident vasculaire cérébral, sclérose en plaques, infirmité motrice cérébrale), aux mouvements anormaux (tremblements du voile du palais, de la tête, myoclonies des membres, tics) et aux migraines.


Son efficacité a aussi été démontrée dans diverses affections gastro-entérologiques (dysphagie, achalasie, sténose hypertrophique du pylore, sténose du sphincter d’Oddi, maladie de Hirschsprung, fissure anale, hémorroïdes, proctalgie) et urologiques (vessie hyperactive, dysynergie vésico-sphinctérienne).


En 1987, Jean et Alistair Carrurthers vont noter une diminution des rides d’expression par la toxine botulique après avoir traité des patients pour dystonie faciale.


Depuis 1990, la toxine botulique est utilisée avec succès et de manière exponentielle pour le traitement des rides d’expression en particulier du tiers supérieur du visage.

La première observation de l’effet de la toxine botulique sur la sueur a été décrite en 1880 par Justinus Kerner qui a remarqué une baisse de la transpiration chez des patients atteints de botulisme. 

La toxine botulique est le traitement de choix dans la prise en charge du tiers supérieur du visage. 

Aujourd’hui la toxine botulique est le traitement de choix dans la prise en charge des rides du lion, des rides de la patte d’oie et des rides du front. Elle permet de repositionner le sourcil et de rehausser la queue de celui-ci.


N'hésitez pas à nous contacter pour obtenir un devis ou pour plus de renseignements au 0491550000

Ma consultation en Chirurgie Esthétique

Si vous envisagez un traitement en médecine ou en chirurgie esthétique dans les environs d’Aix-Marseille, nous vous conseillons de prendre un rendez-vous avec un professionnel qualifié et expérimenté.

Lors de sa consultation, le Docteur Christophe Desouches s’engage à vous apporter l’information la plus simple et la plus honnête possible. Il prendra le temps de vous expliquer clairement quelles sont les meilleures solutions non invasives ou chirurgicales qu’il peut vous proposer pour parvenir au résultat escompté.