Menu
Demandez un devisEn ligne

Obtenir un rendez-vousen ligne

La nymphoplastie ou réduction des petites lèvres

Les organes génitaux féminin sont protégés par deux replis cutanés appelé grandes lèvres et deux replis muqueux appelés petites lèvres. Généralement, les petites lèvres sont dissimulées par les grandes lèvres. Certaines femmes présentent une hypertrophie des petites lèvres. Ceci peut occasionner une gêne lors des rapports sexuels ou lors du port de pantalon serré. L'aspect est souvent considéré comme disgracieux par les personnes présentant cette anomalie. Le but de cette intervention est de restaurer un aspect harmonieux des organes génitaux avec des petites lèvres affleurant les grandes lèvres.

L'intervention

L'intervention consiste à réséquer l'excès muqueux des petites lèvres au delà des grandes lèvres (Figure 1). Les sutures sont réalisées au niveau du bord libre avec des points résorbables. L'anesthésie utilisée est généralement locale associée à une sédation par voie intra veineuse. L'intervention est la plupart du temps réalisée en ambulatoire, avec une sortie le jour même.

La consultation initiale

La consultation initiale est l'occasion d'examiner l'hypertrophie, de discuter de la gène occasionnée et de vous expliquer les résultats attendus. Elle permet de rechercher les antécédents pouvant nécessiter des règles de prudence comme l'Herpès génital.

Les complications

Toute chirurgie même mineure comporte des risques. Ces complications sont extrêmement rares et habituellement mineures dans ce cas de figure. On ne peut éliminer les risques de réaction à l'anesthésie. La complication quelquefois retrouvée est l'infection ou l'hématome.

La nymphoplastie entraîne des cicatrices. L'évolution de ces cicatrices est imprévisible et peut être exceptionnellement défavorable avec la survenue de cicatrice hypertrophique ou rétractile. Ces complications cicatricielles peuvent entraîner une gêne et nécessiter une nouvelle intervention.

Avant la chirurgie

Il est impératif d'arrêter de fumer au moins un mois avant la chirurgie, le tabac étant un facteur de retard de cicatrisation. La prise d'aspirine est interdite 10 jours avant l'intervention. Il est nécessaire de se laver avec un savon antiseptique gynécologique avant la chirurgie.

Le jour de l'intervention, il faut prévoir le temps suffisant pour arriver à l'heure prévue, sans stress excessif. Il est important de prévoir une personne qui puisse vous raccompagner à votre domicile après hospitalisation.

Suites opératoires

Les suites opératoires sont généralement peu douloureuses. Un oedème peut apparaître et met généralement entre 3 et 5 jours à se résorber. Une abstinence sexuelle est impérative pendant 3 semaines. Le résultat se stabilise autour du 4ème mois. C'est à cette date que l'on peut évaluer le résultat définitif.

Information importante

Ce texte apporte des informations de base sur les principes et le déroulement de la chirurgie de reduction des petites levres. Une bonne compréhension du déroulement et du résultat attendu est indispensable avant d'envisager cette intervention. Il faut bien souligner que le but cette chirurgie est d'apporter une amélioration et non pas d'obtenir la perfection. Si vos souhaits sont réalistes, le résultat vous satisfera.

Contactez-nous

Consultez également :

Ma consultation en Chirurgie Esthétique

Si vous envisagez un traitement en médecine ou en chirurgie esthétique dans les environs d’Aix-Marseille, nous vous conseillons de prendre un rendez-vous avec un professionnel qualifié et expérimenté.

Lors de sa consultation, le Docteur Christophe Desouches s’engage à vous apporter l’information la plus simple et la plus honnête possible. Il prendra le temps de vous expliquer clairement quelles sont les meilleures solutions non invasives ou chirurgicales qu’il peut vous proposer pour parvenir au résultat escompté.

Actualités
Voir toutes les actualités